Annecy 2018

Vers Annecy et l'au dela

Catégories

Manger de l’ail sans le sentir ? C’est possible, voilà comment.

Manger de l’ail sans le sentir ? C’est possible, voilà comment.

Il existe un large choix d’épices ou d’autres ingrédients pour parfumer nos plats. Certaines personnes ne peuvent pas se passer d’oignons, par exemple, il y en a qui se dirigent plutôt vers le céleri ou la carotte pour donner un coup de pouce supplémentaire à la sauce.

Parmi les légumes les plus utilisés pour donner du piquant aux plats, il y a sans aucun doute l’ail, qui est utilisé non seulement pour son goût mais aussi parce qu’il est maintenant bien connu pour ses propriétés “curatives”, par exemple comme bactéricide.

Le problème avec l’ail est qu’il ne donne pas exactement une haleine agréable, donc il y a beaucoup de gens qui ont tendance à l’éviter.

Que pouvons-nous donc faire pour profiter du goût et des bienfaits de l’ail sans compromettre notre vie sociale ?

Manger de l’ail sans le sentir : voici comment

Il existe quelques solutions, mais il serait peut-être utile de comprendre pourquoi l’odeur de l’ail est si caractéristique et si piquante en premier lieu.

Cette odeur très particulière est donnée par l’allicine, qui est la principale substance contenue dans l’ail et la première responsable de son parfum.

L’allicine a plusieurs propriétés : par exemple, elle est antibactérienne, mais aussi antifongique. Mais pourquoi cette odeur ? La raison réside dans le fait que notre corps a beaucoup de mal à le décomposer, ce qui fait que la substance s’échappe par les pores de la peau et de la bouche, avec le corollaire désagréable de la mauvaise haleine.

Même se brosser les dents souvent et soigneusement ne résout pas le problème, tout comme le bain de bouche est inutile.

Que devrions-nous donc faire ?

Si nous ne voulons pas renoncer à l’ail, une bonne solution consiste à mélanger de l’ail cru avec de l’huile de cuisson. L’huile d’olive convient parfaitement à cet effet.

Une autre façon de neutraliser ou au moins d’atténuer les effets de l’ail est de mâcher quelque chose de rafraîchissant, par exemple un grain de café ou du persil.

Une autre façon de tempérer l’odeur de l’ail est de manger une pomme, qui semble contenir la libération d’allicine.

Certaines boissons peuvent également être efficaces : le lait fait sentir l’ail beaucoup moins fort, tout comme une tasse de thé vert.

Vous pouvez aussi boire une limonade ou même manger directement quelques clous de girofle de citron.

Patrick

Articles similaires

Read also x